[DS2.0] Savez vous que ?

with Aucun commentaire

Dernière mise à jour : 13/07/2021

La Guerre des 7 heures

C’est le nom « officieux » du conflit qui opposa Chine et Russie (discrètement manipulées en cachette par plusieurs Corporations ‘ennemies’ cherchant la dominance économique) et le lancement de plusieurs missiles nucléaires et conventionnels, y compris vers l’Europe et les USA lorsque ceux ci firent mine d’intervenir dans le conflit.

Mais 7 heures après les premiers lancement, les Mutzachans se dévoilèrent, stoppant immédiatement le conflit (détruisant même les missiles lancés après leur apparition).

Précurseurs

C’est le terme donné à la civilisation disparue dont des traces ont été trouvés (et continuent à être trouvés) partout dans l’univers. Si généralement ces traces sont très légères (quelques ruines, quelques restes de technologie incompréhensible), Freeport est à ce jour le reste le plus important que l’on ait trouvé.

 

Station Freeport

La station Freeport est basée sur un reste des Précurseurs, appelé à l’origine Babel. Les Mutzachans ont trouvé cette colonne géante flottant dans l’espace et ont commencé à l’étudier. L’accès y étant difficile et compliqué, généralement protégé par des systèmes incompréhensibles, la progression étant longue, ils ont fini par s’y installer. C’est devenu un lieu de rencontre pour les chercheurs, avant de devenir au fil du temps une station spatiale d’échanges commerciaux et scientifiques. La station s’est développé au point qu’il est devenu très difficile d’en rejoindre certaines parties et retrouver des accès aux parties « originelles » est devenu un challenge en lui-même. La complexité de l’accès et le peu de résultat a fini par émousser mêmes les plus têtus des savants et de nos jours seuls quelques illuminés ou aventuriers continuent à rechercher et à étudier les Restes (Remnants). La plupart des personnes transitant par Freeport ignorent même l’origine de la station. Au fil du temps la station est devenue une sorte de lieu « libre » où l’on peut faire toutes sortes d’affaires, de point de rencontre entre pirates, corsaires, mercenaires, commerçant libres, etc. Bien que sous l’égide officielle de l’Alliance, GalPol est généralement complètement dépassée et de nombreuses compagnies de « consultants en sécurité » fleurissent. Il est néanmoins recommandé aux nouveaux d’éviter de s’aventurer trop en profondeur de la station et pas uniquement à causes des protections des restes des précurseurs.

 

Gravité artificielle

Il existe principalement 2 types de gravité artificielle dans un vaisseau.

  • Les plaques en « Gravitium » (nom terrien). Il s’agit d’un minerai qui sous l’effet d’un courant électrique de faible intensité, est capable d’émettre une sorte d’aimantation de la matière, quelle qu’elle soit. La variation d’intensité permet de réduire ou augmenter l’effet. TL3-TL5.
  • Les émetteurs de champs de masse. ( Le plus courant).Il s’agit d’émetteurs et d’accumulateurs permettant de stocker les effets d’inerties dues à l’accélération, réduisant donc les effets de l’accélération, pour ensuite la répartir au niveau des émetteurs.  Deux inconvénients  : la portée est faible (de l’ordre du mètre) et les accumulateurs ne conviennent pas pour un vaisseau lent ou immobile.
  • Les « champs » gravitiques. Effet secondaire des réacteurs à fusion froide point zéro, il s’agit d’un champ capable de créer un effet de masse. L’avantage est qu’il permet non seulement de simuler une gravité, mais aussi de contenir une atmosphère. TL7-8
Armes

Le standard pour l’armement civil, policier et militaire est le « pulse » ou plasma. Il s’agit d’un gaz (le type de gaz influencera la « couleur » du tir) amené à une température de plus de 10 000°, magnétisé puis propulsé par accélération linéaire magnétique. La plupart des armes ont un réglage qui permet d’augmenter l’effet de bouteille magnétique et de diminuer la quantité de plasma, ce qui provoque un effet « assommant » plus que mortel.
Les armes civiles (sportive ou détente) possèdent une batterie fixe et leur réserve de gaz nécessite un outil pour être changée. Généralement ce genre d’arme possède une autonomie de 100 ou 200 coups de gaz, mais la batterie ne possède une autonomie que de 20 coups avant de devoir être rechargée sur un support (généralement un chargeur par induction, cela se fait en une ou deux minutes). Seules les armes de police ou militaires ont des chargeurs (gaz et/ou énergie) amovibles.

Les terriens sont quasiment la seule civilisation à avoir développé les armes à feu à un niveau de praticité tel qu’elles peuvent rivaliser avec les armes plasma. L’admission de la terre a popularisé l’usage de ces armes grâce à leur côté pratique et leur faible encombrement, créant un marché « juteux » aussi bien officiel, qu’officieux.

Communicateurs

Les téléphones portables sont un outil du passé. Toute personne a maintenant un terminal personnel, généralement de la taille d’un smartphone, qui se connectent automatiquement à la « Grille » présente sur les lieux. La communication est un échange de données comme les autres, facturée à l’utilisateur via son fournisseur attitré. Si cela est simple lorsque l’utilisateur est localisé sur une planète ou un système donné, peut devenir complexe (comprenez « cher ») lorsque le dit utilisateur voyage de systèmes en systèmes. Il existe donc toutes sortes de programmes capable d’analyser rapidement tous les services proposés et d’effectuer une inscription / désinscription automatique au service le plus intéressant.

Néanmoins, les spatiens peuvent voyager dans des lieux où la Grille, (ou un réseau équivalent) ne sont pas disponibles. C’est pour cela  que généralement ils possèdent aussi des communicateurs à radiofréquence haute,  qui se connectent automatiquement aux terminaux habituels pour créer un réseau virtuel privé (et généralement crypté).

 

Bridges

Les bridges sont des éléments fournis par les Mutzachans qui permettent de relier un réseau informatique existant (comme l’internet humain) au réseau général de l’Alliance, la Grille. Il s’agit bien entendu de Black Boxes, protégées mais les scientifiques (humains) ont établi l’hypothèse qu’il s’agit d’Intelligence Quantique en charge de la traduction des signaux. Pour le système SOL, un seul bridge existe et il est situé sur Welcome, la base permanente sur la Lune en charge d’accueillir les voyageurs (surnommée Ellis Island par les humains).

 

Le LINK

Le link est au 23ᵉ siècle ce que le smartphone est au 21ᵉ siècle. Il s’agit d’une puce implantée dans le crane de l’utilisateur et qui permet par interfaçage « mental » de se connecter aux différents réseaux d’informations, ou éléments technologiques. Tout se fait mentalement (c’est un exercice que toute personne dotée d’une puce apprend très rapidement) et pour les gens équipés cela devient rapidement automatique. Elle permet de communiquer (sous forme de message texte, la voix ne peut être « crée mentalement », de commander une boisson dans un distributeur, d’ouvrir une porte (via ID), de faire des recherches informatiques, prendre des notes, des photos, des vidéos. Les textes sont « connus » (ie mentalement induits) et l’utilisateur peut les faire défiler en surimpression sur sa vision s’il le désire. Son coût, encore prohibitif et l’absence de réseau en dehors des mondes des noyaux la rendre encore peu démocratisée. Bien entendu les échanges sont chiffrés et elle est régulièrement mise à jour pour éviter son piratage. Elle permet aussi de « discriminer » les projections VR directes.